Les origines des confréries de charité remontent au XIIème siècle et prennent de l’ampleur à la fin du Moyen-Âge.

Elles naissent de la nécessité d’ensevelir les nombreux morts lors des épidémies de peste. Chaque confrérie, attachée à une ancienne paroisse (aujourd’hui plus généralement un village) et placée sous le patronage d’un saint, se distingue par sa bannière particulière. Elle dispose habituellement d’un règlement intérieur. Les membres sont l’échevin ou maître, le prévôt, le clerc, le tintenellier ou clocheteux, et les frères. La confrérie de Chennebrun fut créée en 1493 et perdura jusque dans les années 1950.

L’église Notre-Dame de Chennebrun possède un espace muséal où sont exposés des vêtements brodés de procession et de rites funéraires.

Ouverture

Ouvert toute l'année sur réservation auprès de la mairie de Chennebrun (02 32 32 08 81).

Avis

Aucun commentaire.

Ajouter mon avis