Ajouter à une liste de favoris

Découvrez l’Eure de Chloé Gatuingt : 26 fois championne de Normandie, plusieurs fois médaillée aux championnats de France, la kayakiste, originaire du département, vous raconte sa passion pour ce sport nautique sur les cours d’eau de l’Eure. Eh oui, l’une des plus belles façons de visiter la Normandie et de porter un autre regard sur la nature, ça se passe aussi sur l’eau ! Embarquez pour des sorties en famille ou entre amis, synonymes de contemplation, de poésie mais aussi de bonnes cadences sur les flots de nos vallées.

Pourquoi avoir choisi de pratiquer le canoë-kayak dans l’Eure ?

Chloé Gatuingt : Je vivais à Launay dans l’Eure. J’ai découvert le canoë-kayak assez naturellement grâce à des amies et à l’école. Je me suis ensuite spécialisée dans le slalom. Le CSBCK Club sportif Beaumontais Canoë-kayak était le choix évident pour moi. L’Eure est un département très dynamique pour les jeunes sportifs, notamment pour les kayakistes.

Quel regard portez-vous sur les cours d’eau de l’Eure ?

Chloé Gatuingt : Ce sont de très belles rivières avec de très beaux paysages. À certains endroits, on voyage dans l’histoire comme sur la vallée de l’Andelle avec les anciennes filatures Levavasseur, véritables cathédrales de la révolution industrielle. C’est très impressionnant vue de l’eau. Dans la vallée d’Eure, on retrouve énormément de maisons typiquement normandes. La vallée de la Risle est caractérisée par des paysages très normands. C’est assez varié. Le département de l’Eure possède de belles rivières pour les pratiquants de canoë-kayak. On navigue dans de beaux cadres avec de beaux sites naturels.

Quel lieu incarne le plus la pratique du canoë-kayak pour vous l’Eure ?

Chloé Gatuingt : Val-de-Reuil possède des aménagements sur l’Eure qui sont intéressants car je suis spécialisée en slalom et c’est très plaisant pour disposer d’eau vive. Ce site est une référence pour les slalomeurs comme moi dans le département de l’Eure. Il y a des courses de National 3 qui y sont organisées régulièrement.

Vous êtes athlète et pratiquez un sport de plein air. Quel regard portez-vous sur la préservation de la nature ?

Chloé Gatuingt : Quand j’ai débuté le kayak, des stages de nettoyage de rivières étaient organisés. C’est une action très importante pour sensibiliser les jeunes à la préservation de la nature. Le canoë-kayak est en quelque sorte un sport ambassadeur pour la préservation de l’écosystème. Les jeunes sont l’avenir de l’écologie, les clubs ont un rôle important à jouer. Depuis la rivière, nous voyons des choses extraordinaires. Nous sommes au plus près de la faune et de la flore. Nous nous attachons aux lieux sur lesquelles nous pratiquons. La rivière de l’Eure possède par exemple des zones protégées.

Avez-vous une excursion ou une visite à nous conseiller dans l’Eure ?

Chloé Gatuingt : La forêt de Beaumont-le-Roger est accessible à tout le monde, s’y ressourcer est très plaisant. Les vidéos sur l’Histoire du département de l’Eure m’ont fait redécouvrir la richesse patrimoniale autour de chez moi. Des sites mégalithiques au Château d’Harcourt, il y a beaucoup de choses à faire surtout au niveau du patrimoine culturel. On peut être fier d’être eurois !

L’Eure est-elle une source d’inspiration pour vos sorties en canoë-kayak ?

Chloé Gatuingt : Oui ! L’Andelle est une belle descente et celle de Brionne à Pont-Authou me rappelle des souvenirs d’enfance.

Avez-vous un coup de cœur à recommander à nos visiteurs pour découvrir l’Eure en canoë-kayak ?

Chloé Gatuingt : La descente de Brionne à Pont-Authou est une descente pour la découverte des paysages normands, plutôt pour les familles. La ville de Pont-Audemer est idéale pour les gens qui affectionnent le patrimoine et les maisons à colombages. Des audioguides en lien avec l’office de tourisme permettent de la visiter en canoë-kayak. C’est très différent et une belle façon de découvrir le centre historique de cette cité vénitienne normande. Et enfin, avec la rivière de l’Eure, sur l’Île de Golf, on peut découvrir un patrimoine architectural typiquement normand. 3 sites emblématiques très différents et même complémentaires.

Avez-vous un site ou une visite traditionnelle préférée ?

Chloé Gatuingt : Le Bec-Hellouin, plus beau village de France, est un lieu apaisant et très beau. C’est aussi une excuse pour aller manger un morceau grâce aux adresses présentes dans le village, près de l’abbaye. La voie verte est propice pour se balader en forêt. J’aime également la ville du Neubourg pour ses nombreuses adresses shopping. Finalement on a tout, non loin, dans les centres-bourgs de l’Eure.

Un conseil pour débuter le canoë-kayak ou découvrir ce sport ?

Chloé Gatuingt : On a un regard différent depuis l’eau. C’est une façon de découvrir son lieu de vacances autrement.


Carnet d’adresses

Un endroit où manger ? Le marché de Beaumont-le-Roger. Faire son marché est très plaisant. Nous avons de beaux produits proposés par les maraîchers. On a cette chance de pouvoir consommer bio et local. On sait ce que l’on achète, c’est aussi une carte à jouer pour venir passer des vacances à côté de Paris. Se mettre au vert et profiter de pleins d’activités : de la randonnée, du canoë-kayak et bénéficier d’une meilleure qualité de vie. Autant en profiter et en plus c’est moins cher !

Un endroit où faire une pause ? Les restaurants de Beaumont-le-Roger ! Je suis très attachée à ce lieu et il y en a pour tous les goûts.

Une recette ou un produit du terroir ? La crème et les recettes à base de crème avec des champignons par exemple. C’est aussi ça la Normandie !