Ajouter à une liste de favoris

L’Eure recèle de belles douceurs et saveurs sucrées. Parmi les recettes les plus anciennes de la gastronomie française, on retrouve le Mirliton de Pont-Audemer. Cette gourmandise royale est née dans l’Eure en Normandie. Inscrite en 2010 au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité, l’excellence de la gastronomie française rayonne dans le monde entier. Découvrez une spécialité normande méconnue dans la cité normande vénitienne.

Le Mirliton de Pont-Audemer, une spécialité royale qui fait toujours recette

Mirliton - Département de l'Eure Aurélien Papa
Mirliton – Département de l’Eure Aurélien Papa

Le Mirliton de Pont-Audemer est une création culinaire du Moyen-Âge. Cette spécialité gastronomique fut inventée en 1340 par Guillaume Tirel, dit Taillevent. Ce chef était cuisinier à la Cour de France sous Charles V et Charles VI. Taillevent, originaire de Tourville-sur-Pont-Audemer, est d’ailleurs l’auteur du premier livre de cuisine en langue française. Spécialité pâtissière qu’il a imaginé en hommage à sa région, le Mirliton se présente sous forme de rouleau biscuité dont la garniture est à l’origine composée d’un mélange broyé de noisettes grillées, de noix, de miel, de beurre et d’amandes découvertes lors de ses voyages à l’étranger. Une autre recette du même nom existe du côté de Rouen mais qui n’a rien à voir avec ce met praliné.

Au fil du temps et des siècles, la recette de cette pâtisserie évolue et devient un patrimoine de la ville. On y ajoute gracieusement de délicats bouchons de chocolat pour refermer les extrémités du rouleau. On la retrouve aussi au XIXème siècle sous forme d’amandine dans le célèbre traité de pâtisserie Darenne et Duval. Le célèbre Mirliton de Pont-Audemer, dans sa forme initiale de pâte roulée, réapparaitra ensuite au XXème siècle pour ne plus quitter l’histoire.

Une gourmandise incontournable de la région normande remise au goût du jour

Mirliton - Département de l'Eure Aurélien Papa
Mirliton – Département de l’Eure Aurélien Papa

Spécialité de Pont-Audemer, patrie du célèbre Gaston Lenôtre, la recette du Mirliton perdure encore aujourd’hui dans plusieurs pâtisseries de la ville normande, dont celle d’Olivier Deschamps et d’Olivier Marinangeli. Depuis quelques années maintenant, ces chefs pâtissiers l’ont remise au goût du jour et en vedette, faisant du Mirliton un incontournable de leurs Maisons pour le plus grand plaisir des visiteurs et amoureux de la pâtisserie artisanale. Au milieu des entremets sucrés, des gâteaux moelleux, des tartelettes et autres desserts, le Mirliton tire la couverture ! C’est en toute gourmandise que le délicieux petit rouleau biscuité traverse l’histoire de la gastronomie française ! Partez à la découverte de cette pâtisserie ancestrale lors d’un week-end à Pont-Audemer, cité normande vénitienne. Faites-vous votre propre avis en dégustant le Mirliton de Pont-Audemer, spécialité de la région euroise.

Les secrets de la recette du Mirliton de Pont-Audemer

© Unsplash

On monte les œufs en neige. On ajoute à cette première préparation du sucre glace, de la poudre d’amande et un zeste de farine. Pour garantir le succès de la recette, il faut veiller à ce que les œufs soient bien lisses. Enfournez 5 minutes à 180°. A la sortie du four, attendre quelques secondes pour ne pas se brûler et rouler le biscuit sur lui-même. Soupoudrez ensuite les roulés de quelques amandes hachées délicatement. Dans le même temps, il est nécessaire de concevoir un appareil en praliné (ganache chocolat et crème avec du praliné) avec une touche de l’inévitable beurre de Normandie. Laissez refroidir le biscuit et le remplir au chinois de l’appareil praliné. Terminez le Mirliton de Pont-Audemer en plongeant chaque extrémité dans du chocolat noir fondu préalablement. Vous pouvez savourer ce biscuit croustillant !

Les ingrédients pour réaliser le biscuit : 200g de blancs d’œuf, 30g de sucre semoule, 100g sucre glace, 100g de poudre d’amande, 10g de farine bio.

Les ingrédients pour réaliser l’appareil praliné crémeux : 280g de chocolat praliné, 240g de crème normande, 180g de beurre normand.

L’ingrédient pour les extrémités de la cigarette avec le chocolat fondant : une demi-plaquette de chocolat noir bio.

Taillevent, Lenôtre, Pont-Audemer aime les pâtissiers !

Pont-Audemer -ADT de l’Eure JF Lange

L’histoire laisse à croire que Pont-Audemer attire la gourmandise et les pâtissiers ! En effet, s’il y a eu Taillevent, cuisinier du roi à l’époque médiévale, un autre pâtissier célèbre, de renommée internationale, a également un lien fort avec Pont-Audemer. Monsieur Gaston Lenôtre est né dans l’Eure en Normandie d’une mère pâtissière cuisinière et d’un père saucier. Gaston Lenôtre a fait son apprentissage et ses premières armes du côté de Bernay, aujourd’hui ville d’Art et d’Histoire. Le pâtissier exercera ensuite ses talents à Pont-Audemer pendant 12 ans, de 1945 à 1957, en reprenant notamment la pâtisserie Tisson, Maison qui a signé le début de son ascension. La renommée de la petite boutique a rapidement dépassé les frontières de la Normandie. Le souvenir de ce grand pâtissier flotte encore dans la maison actuelle tenue par Corinne et Olivier Marinangeli. Gaston Lenôtre aimait Pont-Audemer et son art de vivre. Ici, il pouvait s’adonner avec plaisir à ses deux passions :  la chasse et la pêche.

Si la Normandie est célèbre pour la tarte aux pommes, le caramel au beurre salé et bien d’autres spécialités gourmandes, les pâtissiers et chefs eurois ont tous leurs coups de cœur. La gastronomie est en fête dans l’Eure ! !Retrouvez les nombreuses recettes de cuisine et idées gourmandes pour découvrir les délices de l’Eure et égayer vos papilles en Normandie.