Lyons-la-Forêt, maison colombages, Eure, Normandie
Accueil >> Je minspire >> Sélections & bons plans >> Patrimoine préféré des eurois !
Patrimoine préféré des eurois !

Patrimoine préféré des eurois !

Votez pour votre site préféré !

 

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2019 qui auront lieu le 21 et 22 septembre, le Département de l’Eure organise le concours du « Patrimoine préféré des Eurois ». Dès le 11 septembre, le Département mettra en place des duels entre les 16 sites en compétition. Il vous faudra donc voter pour votre site préféré jusqu’à la grande finale, le 21 septembre. Les duels seront proposés sur les réseaux sociaux du Département de l’Eure, la Page Facebook, Instagram et Twitter ! Le site préféré des eurois sera dévoilé le 22 septembre. Nous vous proposons de découvrir les 16 sites en compétition 

 

 

  

L'Abbatiale Notre-Dame de Bernay 

Construite entre 1013 et 1050 par le moine bâtisseur Guillaume de Volpiano, cette abbaye normande influença l’éclosion de l’art roman en Normandie. Au cours des siècles, l’édifice subit bien des ravages : incendie, guerre de Cent Ans, révolte de paysans au 16e siècle… Exceptionnellement haute pour l’époque, elle s’échelonne sur trois niveaux... 

 

Le Village de Giverny

Si il est un nom qui évoque à lui seul l'Impressionnisme, c'est bien celui de GivernyClaude Monet s'installa en 1883 et créa ses sublimes jardins qui renaissent à chaque printemps. Attirés par le maître de l'Impressionnisme, des peintres, dont beaucoup d'américains, ont afflué de partout, pour capter la lumière, étudier près de Monet, au cœur des paysages qui inspirèrent le célèbre artiste. Aujourd'hui, Giverny a conservé son âme, son caractère et son authenticité. Partout dans les rues et les ruelles fleuris, la glycine et la vigne vierge ornent les maisons colorées. Galeries et ateliers de peintres, d'artistes et de créateurs s'égrènent à travers le village où la promenade se révèle toujours inspirante.

 

La Tour Grise à Verneuil d'Avre et d'Iton 

La Tour Grise est un ancien donjon construit par Philippe Auguste en 1204 après la conquête du Duché de Normandie. Son nom vient d'une pierre marron utilisée pour sa construction : le « grison ». Appelées "la Fauconnerie", les ruines qui jouxtent la tour sont les derniers vestiges du château médiéval, démantelé au 17e siècle sur l'ordre de Louis XII... Dans la tour, on découvre une exposition permanente sur l’histoire de Verneuil à travers la Tour Grise : de Philippe Auguste à Duval (quand le donjon était un hôtel-musée) en passant par la Guerre de Cent Ans et la terrible Bataille de Verneuil de 1424 qui opposa 11 000 Français et quelque 7 000 Écossais contre 14 000 anglais !

 

Patrimoine préféré des eurois, Eure, Normandie

Abbatiale de Bernay ©ADT27 , Fondation Claude Monet à Giverny ©D27, Moulin d'Andé ©D27, Gisacum©D27, Tour Grise à Verneuil d'Avre et d'Iton ©Eye Eure Productions

 

Le Moulin d’Andé 

Entre Paris et Rouen, sur un bras de la Seine, le Moulin d’Andé est un lieu d’exception. Construit en pans de bois à la fin du 12e siècle, ce moulin à roue pendante avec son mécanisme d’origine est classé Monument Historique. Il accueille depuis 1962 des artistes en résidence, écrivains, cinéastes, comédiens ou musiciens. Ici sont passés Romy Schneider, François Truffaut, Jean-Louis Trintignant, Georges Perec, Jacques Dutronc, pour ne citer qu’eux… Des spectacles sont proposés à dates régulières dans le jardin d’hiver, transformé en théâtre.

 

Gisacum 

Il y a 2000 ans, Gisacum était une ville exceptionnelle par sa taille et la richesse de ses monuments. Ce site archéologique invite à découvrir cette ville grâce à son centre d'interprétation qui retrace l'histoire de sa fondation et sa redécouverte par les archéologues. Les vestiges des thermes sont valorisés au sein d'un jardin archéologique, véritable mise en scène originale et pédagogique et lieu de promenade agréable. Riche de ses 250 ha de ville antique, Gisacum est toujours en cours de fouille par les archéologues.

 

La Cathédrale Notre-Dame d’Évreux 

À Évreux, capitale de l’Eure en Normandie, cette imposante cathédrale réunit tous les grands courants de l’architecture religieuse. Édifiée au 10e siècle, sa nef garde de la période romane des arcades en plein cintre, tandis que les parties hautes furent rebâties au 13ème siècle dans le style gothique avec le transept et le chœur. Vous serez émerveillés par les 70 verrières, chef d'œuvre de l'art du vitrail français des 13e au 16e et les treize chapelles fermées de clôtures en bois qui comptent parmi les plus belles de France.

 

Le Domaine Harcourt

Au cœur de la Normandie, ce chef-d'oeuvre de l'architecture médiévale, datant des 12e et 14e siècles, a été fortement remanié au 17e siècle. Le château reste entouré d'une partie du mur d'enceinte et bordé d'un double fossé. Une exposition permanente permet de comprendre le site, son histoire et celle des Harcourt qui figurent au rang des plus vieilles familles de France. Le château d'Harcourt domine un superbe arboretum installé ici depuis 1802 et considéré comme le plus ancien de France. C’est également un très agréable parc de promenade.

 

Le Château de Gisors 

Au cœur du Vexin Normand, le château de Gisors offre un témoignage privilégié de l'architecture castrale du 11e au 16e siècles. Dès la fin du 11e siècle, la forteresse, véritable place frontière et verrou oriental de la Normandie, s'inscrit dans une vaste campagne de fortifications de la vallée de l'Epte, limite naturelle entre les deux royaumes. Au cœur de luttes territoriales entre les rois de France et d'Angleterre, cette forteresse frontière fut une place administrative, politique, ainsi qu'un logis royal de premier plan.

 

Patrimoine préféré des eurois, Eure, Normandie

Domaine d'Harcourt ©D27, Château de Gisors ©ADT27, Cathédrale Notre-Dame d'Évreux ©ADT27

 

L'Abbaye de Mortemer 

Fondée au 12e siècle par Henri Beauclerc, Duc de Normandie, Roi d’Angleterre et 4ème fils de Guillaume le Conquérant, l'Abbaye de Mortemer est aujourd'hui un lieu de tourisme et d'histoire. Niché dans un paisible vallon, le monastère fut gravement endommagé au 17e ; seuls subsistent le grand logis, la galerie nord du cloître, les bâtiments de la ferme et le magnifique pigeonnier. Dans les sous-sols, on découvre un parcours scénographique qui retrace l’histoire de l’abbaye en évoquant les légendes et fantômes qui hanteraient les lieux…

 

Les Halles de Lyons-la-Forêt 

Classé parmi "Les Plus Beaux Villages de France", Lyons-la-Forêt se niche au coeur de la forêt domaniale de Lyons, plus grande hêtraie de France. Doté d'un patrimoine historique et naturel remarquable, ce village normand possède un cachet incontestable. Les Halles du 18e siècle se situent au centre d’une place très vivante où alternent des maisons anciennes en briques roses ou à colombages normands. Le marché de Lyons-la-Forêt se déroule sous les Halles, le jeudi, samedi et dimanche matin pour le grand bonheur des habitants et des visiteurs.

 

Le Château de Gaillon 

Dans la vallée de la Seine, le château de Gaillon est considéré comme le premier château de la Renaissance française. Réalisé entre 1498 et 1510, c’est l'exemple le plus remarquable du mariage entre l'art gothique et l'art italien. C'est au cardinal Georges d'Amboise qu'est due la renommée du château, précurseur de la diffusion de la Renaissance italienne en France. À la Révolution, il sera démantelé. Depuis près de 40 ans, une grande campagne de restauration se poursuit. Depuis 2011, le château est réouvert au public.

 

Patrimoine préféré des eurois, Eure, Normandie

 Abbaye de Mortemer à Lisors ©ADT27, les Halles de Lyons-la-Forêt ©AdobeStock Packshot,

Abbaye Notre-Dame du Bec au Bec-Hellouin ©AdobeStock Aterrom, Château de Gaillon ©château de Gaillon

 

L'Abbaye Notre-Dame du Bec

C’est au confluent de la Risle et du Bec, petites rivières de Normandie, que rayonna le plus grand centre intellectuel et spirituel de l’Occident Chrétien durant le Moyen Âge. Malgré le déclin de l’abbaye après la guerre de Cent Ans et les guerres de religion, une communauté y résida jusqu’à la Révolution, avant que l’armée ne s’y installe. Depuis 1948, les moines bénédictins ont récupéré leur bien et continuent de le rénover. 

 

Le Château de Beaumesnil 

Le château de Beaumesnil est un magnifique exemple d’architecture du début du 17e siècle avec ses façades de briques et de pierres richement décorées. On y découvre un ensemble exceptionnel entouré de 4 ha de jardins à la française, avec un miroir d'eau, autour du thème de la gourmandise, au cours d'une visite libre et ludique. Le château, entièrement meublé, abrite également une collection de reliures anciennes dans la bibliothèque.

 

Le Château-Gaillard 

Aux Andelys, entre Paris et Rouen, Château-Gaillard domine l'une des plus belles boucles de la Seine. Construit par Richard Cœur de Lion en 1198, il barrait la Seine en amont de Rouen pour protéger le duché de Normandie. Après la mort de Richard en 1199, son frère, Jean sans Terre en hérite. Mais en 1204, Philippe Auguste s'en empare, marquant ainsi le rattachement de la Normandie au Royaume de France. 

 

Le Marais-Vernier 

Au cœur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, le Marais-Vernier (5 000 ha) est une zone classée d’intérêt écologique européen, et la plus importante tourbière de France. Une faune et une flore riches et variées peuplent ce milieu naturel préservé. Balbuzards pêcheurs, hérons cendrés, cigognes blanches, faucons pèlerins côtoient roseaux, iris, saules têtards, plantes carnivores...

 

Patrimoine préféré des eurois, Eure, Normandie

 Château de Beaumesnil ©ADT27, Château-Gaillard ©ADT27, Marais-Vernier ©Teddy Verneuil, Moulin de Vernon ©Caroline Ledoux

 

Le Vieux Moulin de Vernon

Situé à deux pas du château des Tourelles, le Vieux-Moulin est le dernier témoin des moulins ayant existé à cet emplacement. Construit vers le 16e siècle, le Vieux-Moulin "devevu" maison à colombages, se dresse toujours fièrement sur les piles de l’ancien pont de la ville qui traversait la Seine. Connu et reconnu, l’édifice suspendu est devenu un symbole de la Région.

 

Les Journées Européennes du Patrimoine dans l’Eure : 12 sites et 12 rendez-vous ! 

Les Journées Européennes du Patrimoine sont une aubaine pour découvrir les différents sites qui nous entourent. Pour cette 36ème édition placée sous le thème « Arts et divertissements », le Département de l’Eure propose une opération inédite, visant à faire se rencontrer l’art contemporain et le patrimoine historique. 12 sites insolites ou remarquables vont croiser 12 propositions culturelles de grande qualité d’artistes contemporains issus de toutes les disciplines, des arts plastiques en passant par la photographie, la danse, la musique ou le théâtre…

 

Je découvre le programme des JEP

 

 

 

Journée du patrimoine dans l'Eure