Ajouter à une liste de favoris

Madame Bovary, Minuit à Paris ou encore Le Trou Normand : savez-vous quel est le point commun entre ces films ? Plusieurs de leurs scènes ont été tournées dans l’Eure ! Eh oui, des longs-métrages cultes imaginés par de grands réalisateurs ont pris vie sur ce petit bout de terre en Normandie, territoire particulièrement apprécié par le monde du cinéma. Cinéphiles, sortez les pop-corn car voici une sélection de ces meilleurs films réalisés dans l’Eure et qui ont marqué l’histoire du cinéma français et international !

Le Trou Normand avec Bourvil et Brigitte Bardot à Breteuil-sur-Iton (1952)

Synopsis : ce film raconte l’histoire d’Hippolyte, un homme un peu naïf qui hérite du restaurant « Le Trou Normand » à la mort de son oncle avec une condition : passer son certificat d’études. Les choses se compliquent lorsque plusieurs de ses proches tentent de le faire échouer.

Plusieurs scènes de ce long-métrage français ont été tournées à Breteuil-sur-Iton, à La Vieille-Lyre ou encore dans le sud de l’Eure. Saviez-vous que ce film fait partie de ceux qui ont contribué à faire connaître Bourvil et qu’il s’agit également du premier film de Brigitte Bardot, alors âgée de 17 ans ?


Madame Bovary à Lyons-la-Forêt (1991)

Synopsis : à sa sortie du couvent, Emma épouse Charles, un médecin de campagne. Elle s’enferme alors dans une vie monotone dans laquelle elle occupe ses journées à décorer sa nouvelle maison, à jouer du piano ou encore à dessiner. Jusqu’au jour où elle rencontre M. Lheureux et Léon…

Adapté du célèbre roman de Gustave Flaubert, le lieu de tournage de la version de 1991 de Madame Bovary était situé dans le village pittoresque de Lyons-la-Forêt, désormais classé parmi les Plus Beaux Villages de France. Vous pourrez même retrouver dans la bibliothèque communale des photos du tournage du film.


Minuit à Paris de Woody Allen à Giverny (2011)

Synopsis : un couple d’américain, dont le mariage est prévu prochainement, débarque pendant quelques jours à Paris. Le jeune homme tombe alors amoureux de la ville qui lui fait aspirer à une autre vie que la sienne.

Si de nombreuses scènes de ce film réalisé par le célèbre cinéaste Woody Allen se déroulent à Paris, l’un d’entre elles a bien été tourné à Giverny. Au début du film et dans un décor idéal, on y aperçoit le jeune couple sur le pont japonais, ainsi que le célèbre Bassin aux nymphéas des jardins de Claude Monet.

Sorti dans les salles de cinéma en 2011, Minuit à Paris réalise le meilleur démarrage du jour au box-office. Il faut dire qu’on y retrouve un casting avec des grands noms du cinéma tels que Marion Cotillard, Carla Bruni, Gad Elmaleh, Owen Wilson ou encore la comédienne Rachel McAdams. Présenté en tant que film d’ouverture au Festival de Cannes en 2011, Minuit à Paris sera récompensé l’année suivante par l’Oscar du meilleur scénario original.


Les Grandes vacances avec Louis de Funès à Vernon (1967)

Synopsis : M. Bosquier décide d’envoyer son fils Philippe étudier en Angleterre après qu’il ait échoué au bac. Mais ce dernier préfère passer ses vacances en France et envoie son ami Michonnet à sa place.

À l’été 1967, l’équipe du long-métrage s’installe à Vernon où sont tournées quelques scènes sur la base nautique des Tourelles, à Vernonnet plus précisément. Dans cette comédie mythique à savourer en famille, on y retrouve un Louis de Funès survolté, accompagné de son véritable fils, Olivier de Funès.


La Bête humaine avec Jean Gabin à Veron (1938)

Synopsis : Jacques Lantier, mécanicien de locomotive, est témoin d’un meurtre commis par Roubaud, le chef de gare. Jacques devient ensuite l’amant de Séverine, la femme de ce dernier, qui la convainc de tuer son mari qu’elle déteste. Mais ce qu’elle ne savait pas, c’est que Lantier souffre de pulsions meurtrières envers les femmes pour lesquelles il éprouve du désir.

Dans ce film dramatique culte adapté du roman d’Émile Zola, on y retrouve Jean Gabin, l’acteur aux 95 films, dans le rôle de Jacques Lantier. La gare de Vernon fut utilisée durant 4 jours par l’équipe du film pour y tourner des scènes du film, ainsi que la ligne de chemin de fer à la hauteur de Pacy-sur-Eure et Évreux.


On a retrouvé la 7ème compagnie avec Jean Lefebvre et Pierre Mondy à Gasny

Synopsis : en tentant de rejoindre le sud de la France, les rescapés de la 7ème compagnie sont de nouveau attrapés. Alors ils tentent le tout pour le tout et s’évadent une seconde fois, déguisés en officiers cette fois-ci.

« Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert » : on ne présente plus cette célèbre réplique qui marque le second volet des aventures de la 7ème compagnie ! C’est à l’été 1975 que la troupe de Jean Lefebvre et Pierre Mondy s’installe à Gasny, en bordure de l’Epte, pour tourner les célèbres scènes autour du pont et du moulin de la mère Crouzy. « Mais vous ne pouvez pas n’ont plus rester en caleçon jusqu’à la fin de la guerre hein ! »

Vous l’aurez compris, de célèbres cinéastes ont choisi les décors de l’Eure pour donner vie à leurs scénarios. D’autres tournages ont eu lieu dans le département à l’instar de La Maison de Nina à Vernon et Pacy-sur-Eure en 2004, Les visiteurs 2 à Épinay en 2004 ou encore Un pont entre deux rives avec Gérard Depardieu à Saint-Germain-Village en 1999.

Découvrez la liste des films tournés dans l’Eure et mis à disposition par l’Association PATRIMOINE(s) en cliquant ici.