Bord de Seine, Parcs Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande © Eure Tourisme, T. Houyel

Le Marais Vernier et le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande

Vous êtes ici

Le Marais Vernier et le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande

Au cœur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, le Marais Vernier est l'un des sites naturels les plus précieux de Normandie et forme un écosystème d'une richesse unique en France.

En décembre 2015, il a été labellisé nouvelle zone humide d'importance internationale par le Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, au titre de la convention internationale de Ramsar.

 

 

Marais Vernier © Eure Tourisme, G. Rigoulet

 

La France a désigné le Marais Vernier et la Vallée de la Risle maritime comme sa 44e zone humide d’importance internationale, le 18 décembre 2015. Par son rôle d’amortisseur du changement climatique, cette zone va contribuer à atténuer le réchauffement climatique.

 

Plus importante tourbière de France, le Marais Vernier est l’emblème des milieux humides si caractéristiques, avec ses 5 000 ha de roselières, de prairies humides et de tourbières, parcourus d’innombrables canaux, fossés qui mènent à la Grand’Mare, un des seuls étangs naturels de Normandie.

 

Située dans le Marais, la Réserve Naturelle des Mannevilles devient en 1979, un site expérimental qui fera école dans de nombreuses zones humides de France et à l’étranger avec l’introduction de Highland Cattle (race bovine écossaise) et de chevaux de Camargue en vue de rétablir de façon naturelle les équilibres faunistiques et floristiques du site.

 

Découvrez le clip "Au coeur du Marais Vernier - Tout en images" réalisé en collaboration avec La Chaîne Normande :

 

 

L'intégralité du magazine de l'Eure "Au coeur du Marais Vernier" est également disponible sur notre chaîne Youtube.

 

 

Le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande

 

Sentier de l'Anguille © CG27, F. Grimaud

 

La richesse et la diversité biologiques des zones humides en font des écosystèmes remarquables.

 

Avec 20% de zones humides (pour 3% au niveau national) et des sites remarquables comme le Marais Vernier ou le Marais de Saint-Sulpice, le territoire du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande abrite une faune et une flore d’exception, comme en témoigne l’incroyable retour de Dame cigogne en Haute-Normandie !

 

Créé en 1974, avec la volonté de ménager une coupure verte entre les deux grands pôles urbains et industriels du Havre et de Rouen, le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande couvre un territoire de 90 000 ha, soit 79 communes (plus trois villes-portes, Yvetot, Pont-Audemer et Canteleu), réparties de part et d’autre de la Seine, sur les départements de l’Eure et de la Seine-Maritime. Comme les 49 autres Parcs Naturels Régionaux de l’Hexagone, le Parc haut-normand a pour mission de protéger et valoriser le patrimoine naturel et culturel de son territoire. Avec, évidemment, des enjeux environnementaux liés à sa situation géographique.

 

Le Parc accueille un public à la recherche d’un autre tourisme teinté de nature, de rencontres et d'échanges, de simplicité et de qualité, d’espace et de liberté de découverte dans une démarche respectueuse de l’environnement.